Les actualités ASH sélectionnées par l’INS HEA [archives février 2008]

Texte juridique [en ligne le 22 février 2008]

Baccalauréat : dispense de certaines épreuves de langue vivante du baccalauréat général ou technologique pour les candidats qui présentent une déficience du langage et de la parole ou handicapés

Arrêté du 21 janvier 2008. Bulletin officiel de l'Education nationale n° 8 du 21 février 2008

Article 1 - Peuvent être dispensés, à leur demande, de l’épreuve obligatoire de langue vivante 2 les candidats à l’examen du baccalauréat général et du baccalauréat technologique handicapés présentant une déficience du langage et de la parole.
Article 2 - Peuvent être dispensés, à leur demande, de la partie “expression orale” de l’épreuve obligatoire de langue vivante 1 de la série sciences et technologies de la gestion les candidats handicapés présentant une déficience du langage et de la parole et les candidats handicapés déficients auditifs.
Article 3 - Les dispositions du présent arrêté s’appliquent à compter de la session 2008 des examens du baccalauréat général et du baccalauréat technologique.
Article 4 - Le directeur général de l’enseignement scolaire est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Texte juridique [en ligne le 22 février 2008]

Décret relatif aux magistrats chargés des affaires concernant des mineurs et aux établissements dans lesquels la détention provisoire est exécutée

Décret n° 2008-154 du 20 février 2008 modifiant le code de procédure pénale (troisième partie : Décrets). Journal officiel n°45 du 22 février 2008 ; p.271

Texte juridique [en ligne le 22 février 2008]

Arrêté relatif au changement de dénomination et à la réorganisation du Centre national de formation et d'études de la protection judiciaire de la jeunesse

Arrêté du 14 février 2008. Journal officiel n° 43 du 20 février 2008; p. 3041

National et international [en ligne le 21 février 2008]

Discours de M. Sarkozy sur l'école primaire

Le Président de la République a prononcé vendredi 15 février à Périgueux, ville dont le ministre de l'Education, M. Xavier Darcos, est le maire, un discours dans lequel il parle des transformations de l'école primaire. En voici quelques extraits

Le chef de l'Etat s'est d'abord adressé aux parents d'élèves : "vous avez le droit d'être exigeants avec l'école primaire, parce que vous vous êtes exigeants avec vous-mêmes dans votre tâche d'éducateurs. Vous avez le droit de dialoguer avec les maîtres et de coopérer avec eux..."

Après avoir rappelé l'historique de l'école primaire, M. Sarkozy a indiqué qu'une chose n'avait jamais changé : "c'est l'extraordinaire dévouement des maîtres d'école de ce pays."

"Ma conviction est que nous n'accordons plus à notre école primaire l'attention qu'elle exige, a t-il ajouté. (...) La vérité, nous la connaissons aujourd'hui : pour les élèves qui sont à la peine, le collège n'est souvent que le révélateur de difficultés plus anciennes, de lacunes qui datent des premières années de l'école élémentaire et notamment du Cours préparatoire." "De récentes enquêtes et autres rapports l'ont malheureusement démontré (...) : notre école primaire ne se porte pas bien.

M. Sakorzy a ensuite énoncé des statistiques révélant une baisse de niveau constante.

"Notre objectif est simple et ambitieux : diviser par trois, d'ici la fin de la mandature, le taux d'échec scolaire à la sortie du CM2. Si, à l'issue du quinquennat, 5% des élèves quittent le CM2 sans maîtriser les connaissances de base, ce sera encore beaucoup trop, mais nous aurons bien travaillé." (...)

"La nouvelle école primaire que  nous avons conçue est articulée autour de trois piliers : de nouveaux programmes d'abord; une nouvelle organisation du temps scolaire ensuite; un nouveau système d'évaluation enfin." (...)

"Mais la réorganisation du temps scolaire et le renforcement de l'évaluation ne sont encore que des moyens : ils doivent être mis au service d'un véritable projet éducatif. (...) Le projet éducatif, c'est un projet de transmission qui porte sur des valeurs, sur des contenus, sur des connaissances."

Après avoir présenté les principaux points des nouveaux programmes, M. Sarkozy, dans le cadre de l'éducation des enfants ouverts sur le monde, a demandé à M. Darcos d'introduire dans les nouveaux programmes une partie spécifiquement consacrée à "l'instruction civique et morale.", inculant notamment l'apprentissage des règles de politesse, la connaissance et le respect des valeurs et des emblêmes de la République française.

National et international [en ligne le 21 février 2008]

Présentation des nouveaux programmes du primaire par M. Darcos

M. Xavier Darcos a présenté à la presse le mercredi 20 février les grandes orientations de la réforme de l'école primaire, en particulier la réorganisation du temps scolaire et la réécriture des programmes qui, prochainement, feront l'objet d'une consultation.
« Diviser par trois, en cinq ans, le nombre d'élèves qui sortent de l'école primaire avec de graves difficultés et diviser par deux le nombre d'élèves ayant pris une année de retard dans leur scolarité », tels sont les résultats attendus par le ministre de l'Éducation nationale.

Le ministre de l'Education nationale indique qu'à la lecture de ces programmes, on peut constater cinq changements majeurs avec les textes précédents :

- Les programmes comportent désormais des horaires plus simples et plus précis;

- L'ambition retrouvée des programmes disciplinaires, qui concerne toutes les disciplines, mais qui est particulièrement sensible dans les domaines du Français et des mathématiques;

- L'ouverture des élèves sur d'autres formes de connaissances (histoire des arts, développement durable...);

- L'introduction de l'instruction civique et morale, qui remplace l'éducation civique;

- La très forte cohérence donnée aux programmes de l'école maternelle, dont la finalité très clairement affirmée est de préparer les élèves à l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et du calcul, ainsi que l'apprentissage du vocabulaire.

Ces programmes peuvent être consultés dans un BOEN (les nouveaux programmes de l'école primaire), non publié et soumis à consultation.


Accueil > Actualités de l'ASH > Archives février 2008

INS HEA — Institut national supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés

Messagerie e-learningextranetplan du siteaccessibilitéinformations légales