L'accessibilité : le projet scientifique 2014-2019

Vous êtes ici

Les travaux du Grhapes analysent les politiques publiques, les modalités de participation sociale (insertion professionnelle, citoyenneté, socialisation, etc.) et d’accès aux apprentissages des personnes présentant des BEP et/ou handicapées, ainsi que leurs représentations dans l’espace public. Ils portent aussi sur les pratiques des institutions et des acteurs professionnels. Les recherches se déclinent selon deux axes transversaux et complémentaires.

L’axe 1, « Accessibilité, citoyenneté et identités sociales » relie la notion d’accessibilité au déplacement des enjeux économiques, politiques, sociaux, éthiques qui ont fondé le traitement social de la déficience tout au long du 20ème siècle. Les recherches de cet axe interrogent :    (1) les politiques publiques liées à l’éducation et à la scolarisation des personnes handicapées et/ou  ayant des BEP, (2) les institutions les mettant en œuvre et (3) la notion de société inclusive conçue comme un espace hétérogène offrant plusieurs manières de « prendre part » et de « se sentir appartenir » à la société. Influencée notamment par les disability studies, cette approche du handicap et des BEP considère que la diversité sociale est source d’enrichissement collectif. Dans ce contexte, le handicap et les BEP sont en partie liés à l’inaptitude relative d’un système à reconnaître sa propre hétérogénéité.

L’axe 2, « Accessibilité, apprentissages et adaptation des pratiques », s’intéresse aux processus et stratégies d’apprentissage mis en œuvre par les publics à BEP (avec troubles du spectre autistique, issus de section d’enseignement général et professionnel adapté, à haut potentiel intellectuel, polyhandicapés, en situation de handicap rare, etc.) dans des contextes différents (école, lieux périscolaires, activités éducatives et culturelles). Les travaux analysent également les démarches adoptées pour ajuster les pratiques pédagogiques et éducatives à la diversité des besoins et favoriser ainsi l’autonomie dans les apprentissages.

Synthèse du projet scientifique du Grhapes 2014-2018

Actuellement, une quinzaine de recherches doctorales sont menées au sein de l'EA sur des thèmes aussi variés que : le handicap en prison - trajectoires individuelles, politiques publiques et traitement social de la déficience ; les interactions d'aide en classe entre des collégiens avec troubles du spectre autistique et leurs enseignants ; ou l'analyse de la réception des mises en scène artistiques contemporaines du corps handicapé dans les médias. 

De manière générale, les chercheurs privilégient une articulation entre recherche fondamentale et recherche appliquée, en lien étroit avec les acteurs professionnels de l’éducation (Education nationale et secteurs médico-social et socio-éducatif) dans leurs travaux. Parallélement à ces recherches, des partenariats de recherche avec les secteurs publics, privés et les collectivités territoriales sont possibles notamment quand ils se rapportent au projet scientifique de l'équipe d'accueil (subvention de recherche, contrat CIFRE, contrat de recherche partenariale, prestation de recherche).