[Échanges internationaux] Prélude à un projet Erasmus d’échanges et de coopération entre la France et l'Ouzbekistan

Vous êtes ici

Ecouter

L’INSHEA a accueilli une délégation de 5 universitaires venant de l’Ouzbékistan du 4 au 7 juin 2019 pour des échanges autour de l'éducation inclusive et un état des lieux du système éducatif français.

La couverture des personnes handicapées dans l’enseignement secondaire spécial et supérieur est l’une des priorités de la politique de l’État ouzbek. À cet égard, les dirigeants du pays ont récemment attaché une grande importance à l’introduction d’une forme d’éducation inclusive dans le système éducatif national, visant à fournir une éducation de qualité à tous les enfants, quels que soient leurs capacités physiques et leur statut social.
Il convient de noter que pour mettre en œuvre efficacement les tâches allant dans ce sens, le décret du Président de la République d’Ouzbékistan du 1er décembre 2017 sur les mesures visant à améliorer fondamentalement le système de soutien public aux personnes handicapées a été adopté.

Afin d’étudier l’expérience acquise à l’étranger dans le domaine de l’éducation inclusive, la délégation de l’Ouzbékistan, présidée par le recteur de l’Institut pédagogique Djizak, A.Kholbekov, s’est rendue en France.
Au cours de la visite, des réunions fructueuses ont eu lieu au Ministère français de l’éducation nationale et de la jeunesse, à l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA), à l’Institut national des enfants aveugles à Paris (Inja), à l’université de Nanterre, à l’École supérieure de pédagogie de la Sorbonne (Éspé), et autres établissements d’enseignement et de recherche. Les principaux établissements d’enseignement ont présenté les processus et les méthodes d’éducation inclusive en France. La délégation ouzbèke a également visité un certain nombre d’établissements d’enseignement secondaire spécialisé, où elle a étudié les conditions de la co-éducation des enfants handicapés et des élèves en âge normal.

Les perspectives de mise en œuvre des accords de partenariat sur l’éducation inclusive signés en janvier entre l’INSHEA et l’Institut pédagogique de Djizak ont été examinées durant leur séjour. Prélude à un projet Erasmus d’échanges et de coopération.

« Au cours de toutes les visites dans les établissements d’enseignement français, notre délégation a étudié les meilleures méthodes et conditions créées pour l’éducation inclusive dans le système éducatif français. »

 

Lien Youtube vers le reportage de la télé ouzbèke (chaine Uzbekistan 24) sur la visite de la délégation ouzbèke à Paris.

Nel Saumont, directrice des relations internationales de l’INSHEA, et Franck Sahaguian, inspecteur spécialisé de l’Éducation nationale, membre de la direction, se sont par la suite rendus en Ouzbékistan du 17 au 21 juin. 

Ils ont notamment participé à la conférence d’ouverture de l’université d’été organisée par l’ambassade, puis ont eu des entretiens à l’université d’État de Boukhara, l’université d’État de Samarkand, l’université pédagogique de Tachkent et au Ministère de l’Éducation préscolaire. La délégation française accompagnée d'Émilie Désormière, conseillère de coopération et d’action culturelle, a également visité l’école maternelle n° 369 de la ville de Tachkent qui accueille les enfants à besoins éducatifs particuliers. 

  

En savoir plus sur leur séjour sur le site de l'Ambassade de France en Ouzbekistan : uz.ambafrance.org