Amélie Courtinat-Camps

Vous êtes ici

Maître de conférences en psychologie à l’Université de Toulouse Jean Jaurès, membre statutaire du laboratoire Psychologie du Développement et Processus de Socialisation (EA 1687 PDPS), membre associée de l'EA Grhapes
Ecouter

Coordonnées

courtina@univ-tlse2.fr
amelie.courtinat@inshea.fr

 

Axes de recherche

Mes principales préoccupations de recherche portent sur l’expérience scolaire, la socialisation familiale et scolaire et la construction identitaire des adolescent(e)s à haut potentiel intellectuel mais également sur la construction des parcours de formation des apprentis et lycéens professionnels (Projet sur le bien-être des lycéens professionnels financé par la DEPP : 2013-2015). La prise en compte des effets du contexte de scolarisation sur des publics à besoins éducatifs particuliers (élèves à haut potentiel intellectuel, élèves scolarisés en CLIS, élèves autistes) est un axe fort dans mes travaux (projet financé par le Fonds Social Européen sur les EHPI : 2012-2013, encadrement d’une thèse de doctorat avec financement – CDU - sur les élèves scolarisés en CLIS : 2013-2016).
De façon plus actuelle, je m’intéresse à la socialisation des jeunes en situation de handicap rare (projet financé par la CNSA-IRESP : 2013-2016).

J’exerce mon activité scientifique au sein du Laboratoire Psychologie du Développement et Processus de Socialisation (PDPS, EA 1687), pour l’axe Psychologie de l’Education Familiale et Scolaire et Contextes Culturels, mais suis également associée au Groupe de Recherche sur le Handicap, l’Accessibilité et les Pratiques Educatives et de Scolarisation (Grhapes, EA 7287) à l’INSHEA, en tant que chercheure associée.

La posture théorique défendue dans mes travaux conduit à accorder une place essentielle aux contextes institutionnels et culturels dont elle considère que les influences ne sont ni mécaniques ni univoques, mais qu’elles sont réinterprétées par le sujet-acteur au travers de ses représentations et stratégies. Je privilégie une conception résolument interactionniste accordant au sujet une part active dans son propre développement. Cette conception de l'enfant acteur de sa réalisation personnelle implique que l'expérience scolaire soit considérée comme personnelle et sociale, conditionnée par une interaction entre l'enfant et le groupe (scolaire, familial) dans une adaptation réciproque et constructive. La dynamique active du sujet lui permet de se développer dans ce social.

Les méthodes utilisées dans mes recherches associent le recueil extensif des données (questionnaires, échelles) particulièrement utiles pour appréhender les conditions socioéducatives dans lesquelles évoluent les sujets et des analyses qualitatives (Qui suis-je ?, bilans de savoir, entretien…) permettant de saisir les modalités de la construction des significations et le sens de l'expérience scolaire. L’analyse du discours (de type « papier-crayon » ou assistée par des logiciels d’analyse de données textuelles comme Alceste ou NVivo) peut être un outil méthodologique privilégié.

 

Principales publications

  • Toubert-Duffort, D., & Courtinat-Camps, A. (2013). Processus de subjectivation dans un groupe d’adolescents cérébrolésés. Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence, 61, 118-124.
  • Haye, I., & Courtinat-Camps, A. (2013). Pratique pédagogique en Unité d’Enseignement pour élèves autistes : Témoignage d’une enseignante spécialisée. La Nouvelle Revue de l’Adaptation et de la Scolarisation, 60(numéro thématique : l’autisme, une grande cause scolaire), 157-167.
  • Villatte, A., Courtinat-Camps, A. & de Léonardis, M. (2013 - in press). Typology of self-concept in adolescence. Comparative study among French gifted and mainstream high school teenagers. Roeper Review.
  • Courtinat-Camps, A., Massé, L., et  de Léonardis, M. (2012). Self-portraits and self-esteem in French gifted students. Dans S. De Wals et K. Meszaros (éds.), Handbook on Psychology of Self-Esteem. Hauppauge, NY: Nova Science Publishers. https://www.novapublishers.com/catalog/product_info.php?products_id=28995&osCsid=
  • Courtinat, A. & de Léonardis, M. (2010). Contextes de scolarisation et expérience scolaire chez des collégien(ne)s à haut potentiel. Enfance (numéro spécial : Les enfants à haut potentiel), 1, 99-109.

 

Principales communications

  • Courtinat-Camps, A., Prêteur, Y., & de Léonardis, M. (2013). Valeur accordée à l’école et typologies familiales chez des collégien(ne)s scolarisés en 3ème : approche différentielle. Vive(nt) les différences : psychologie différentielle fondamentale et applications (pp. 37-41). Aix-en-Provence : Presses Universitaires de Provence.
  • Courtinat-Camps, A. et de Léonardis, M. (2010). Contextes de scolarisation, expérience scolaire et estime de soi chez des collégien(ne)s à haut potentiel intellectuel.  12th European Council for High Ability : « Autour de l’évaluation des enfants à haut potentiel : De Binet à nos jours », Université Paris Descartes (France), 7-9 juillet 2010.
  • Courtinat, A. et de Léonardis, M. (2007). Effects of ability grouping on self-esteem and academic achievement of gifted students. The World Council for Gifted and Talented Children’s: 17th Biennal World Conference (pp.47). University of Warwick, 5-10 août.
  • Courtinat, A. & de Léonardis, M. (2007). Contexte(s) de scolarisation et échec scolaire chez des collégiens à haut potentiel. 2ème Colloque international :« l’élève en difficulté scolaire : que peut apporter la psychologie ? ». Tunis, 1-3 mars.
  • Prêteur, Y., Courtinat, A. & Capdevielle-Mougnibas, V. (2007). Parcours scolaire, socialisation familiale et (dé)mobilisation scolaire chez des collégiens de 3ème. 2ème Colloque international : « l’élève en difficulté scolaire : que peut apporter la psychologie ? ». Tunis, 1-3 mars.

 

Enseignement

Depuis 2004, mes enseignements (plus de 900h au total; CM et TD) se répartissent à tous les niveaux du cursus (L et M). Ils concernent principalement les secteurs de la psychologie du développement et de l’éducation, et la psychologie sociale (enseignements fondamentaux), mais également des modules de méthodologie et de professionnalisation. L’encadrement de mémoires de recherche (M1) et de mémoires professionnels (M2 pro, mémoires professionnels CAPA-SH, mémoires DDEEAS) est également assuré.

  • Enseignements fondamentaux (psychologie - de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte et handicaps) (publics : enseignants en formation (CAPA-SH); directeurs d’établissements spécialisés - DDEEAS)
  • Enseignements de méthodologie (méthodologie de la recherche) (M2 pro : directeurs d’établissements spécialisés)
  • Enseignements de méthodologie (initiation à la recherche / entretien en situation professionnelle / relations humaines) (CAPA-SH, DDEEAS)
  • Suivis de stages et de 5 mémoires professionnels (3 CAPA-SH / 3 M2 DDEEAS)
  • Analyse de pratiques

 

Encadrement doctoral

Encadrement d’une thèse de doctorat (co-direction avec le Pr Myriam de Léonardis), obtention d’un Contrat Doctoral Unique pour 3 ans

  • Scolarisation en CLIS et effets de contexte sur le développement socioaffectif

Encadrement de cinq Master 2 (dont deux en collaboration avec l’Université de Toulouse)
Thématiques abordées :

  • Décrochage scolaire et scolarisation en SEGPA
  • Estime de soi et scolarisation en CLIS (Université de Toulouse)
  • Intégration sociale et scolaire et scolarisation en CLIS (Université de Toulouse)
  • Situation de handicap et intégration en lycée professionnel
  • Le redéploiement comme opportunité d’enrichissement de l’offre médico-sociale
  •  

CV

liste_complete_de_publications_amelie_courtinat.pdf (553,9 ko)