[Recherche] Lundi 16 décembre : soutenance de thèse de Jean-Marc Glenat

Vous êtes ici

Ecouter

« Des hétérotopies incluantes : exploration des usages du tango argentin dans le monde du handicap »

Par Jean-Marc Glenat, thèse réalisée sous la direction de Éric De Leseleuc (INSHEA).

 

Résumé

L'objectif de cette thèse est d'explorer des lieux où se rencontrent le monde du handicap et celui du tango argentin. Dans ces espaces, qui relèvent d'institution spécialisées ou d'initiatives associatives, des personnes en situation de handicap font, à travers la pratique du tango argentin, l'expérience d'une relation singulière à leur propre corps, au corps de l'autre et à des modes de sociabilité distincts du monde ordinaire. Ces activités permettent également à des personnes « valides », de se confronter à l'altérité à travers des modalités corporelles et sensorielles particulières. En questionnant, ces usages du corps dans une danse où l'esthétique, les formes et les modes de sociabilité sont les marqueurs d'une identité forte, ce travail vient interroger la corporéité contemporaine et questionner les enjeux d'assignation ou d'inclusion qui traversent les pratiques de médiation. M'appuyant sur un concept développé par Michel Foucault (Foucault, 2009), je qualifie ces espaces d'hétérotopies incluantes. L'analyse et l'interprétation du processus de production de ces territoires hétérotopiques, qui prennent la forme d'ateliers, de bals ou d'évènements sont ainsi mises en perspective des discours sur l'inclusion qui traversent nos sociétés. Cette exploration fait appel à une démarche inductive qui a nécessité le recueil de données issues de différentes sources : entretiens, images, observation participante. L'étude de terrain s'est déroulée sur des territoires diversifiés, en France, en Autriche et en Uruguay, sur une période de 4 années.

S'appuyant sur une approche sociologique compréhensive, il est étayé, au plan théorique, par des approches multidimensionnelles (sociologie de corps et de l'individu contemporain, sociologie du handicap, généalogie et esthétique du tango argentin, médiations corporelles).

 

Mots clés

Médiations corporelles, Corporéité  contemporaine, Tango argentin, Personnes en situation de handicap, Inclusion, Hétérotopie.

 

Le jury

Le jury est composé de Mme France Joyal, M. Denis Fleurdorge, Mme Anne Marcellini, Mme Florence Faberon et de Mme Sandrine Amare.

 

Informations pratiques

Lundi 16 Décembre 2019 à 10h.

INSHEA 
58-60 Avenue des Landes
92150 Suresnes

Salle Montessori