Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


30 et 31 mai  2022 - Paris (13e) et en visioconférence
Polyhandicap : penser les repères essentiels de l’accompagnement
Familles- professionnels : conjuguer valeurs et contraintes

Colloque organisé par le Groupe polyhandicap France (GPF).
Les 5 fondamentaux de l’accompagnement de la personne polyhandicapée : précocité, proximité, souplesse, continuité, qualité ; Historique de l’évolution sociétale du polyhandicap et sa prise en charge ; Dresser un état des lieux et entrevoir le devenir du secteur médico-social ; Connaître les mesures européennes en matière d’inclusion et les impacts de ces mesures par rapport au polyhandicap (bénéfices, risques, dérives) ; Présentation des nouveaux modèles de structures adaptées aux besoins ; Accompagner les professionnels à la transformation de l’offre (modularité, plateforme et dispositifs) ; Faire un état de l’offre et évolutions des demandes en matière de formation initiale et continue ; Définir la qualité de vie au travail ; Définir les conditions pour un accompagnement de qualité dans les nouvelles organisations : rappel des recommandations de bonnes pratiques et du PNDS.
En savoir plus (GPF)


Circulaire n° DGEFP/MAJE/2022/45 du 21 février 2022 relative à la mise en œuvre du contrat d’engagement jeune
La présente instruction a pour objet de définir les modalités de mise en œuvre du Contrat d’engagement jeune (CEJ) prévu par les dispositions des articles L. 5131-6, L. 5131-7 et R. 5131-15 à R. 5131-26 du code du travail.
Le CEJ s’adresse à tous les jeunes de moins de 26 ans qui sont durablement sans emploi, ni formation, souvent par manque de ressources financières, sociales et familiales et qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi. Pour les personnes qui bénéficient de la reconnaissance de travailleurs handicapés, l’accompagnement peut se prolonger jusqu’à leur 29 ans.
Consulter la circulaire (Légifrance)


14 avril 2022, 12 mai 2022, 9 juin 2022 - En ligne
L'Observatoire national de la protection de l'enfance (ONPE), dans sa mission d'articulation des pratiques et de la recherche, organise le 2e  jeudi du mois entre avril et juin 2022 de 9h30 à 11heures, un cycle de webconférences présentant des travaux de recherche récents, soutenu par le conseil scientifique de l'ONPE. Les résultats présentés par les chercheurs seront discutés par des professionnels de terrain afin de faire le lien entre la recherche et les pratiques menées au quotidien auprès des enfants protégés.
À noter, le thème du 14 avril 2022 : scolarisation et protection de l'enfance.
En savoir plus (ONPE)


Le 9 mars dernier, la coordination nationale des Cités éducatives accueillait les acteurs des nouvelles Cités éducatives labellisées. Replay du lancement de la rencontre. (Vidéo : 54 min 37)
En savoir plus (Youtube Les Cités éducatives)


Traore, B. (2022). Note d'information de la Depp « Résultats de la première enquête de climat scolaire et victimation auprès des élèves de CM1-CM2 : 92,4 % d’entre eux déclarent se sentir « bien » ou « très bien » dans leur école. ». Note d'information, 22(08). Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp).
La très grande majorité des élèves entretiennent de bonnes relations dans le cadre scolaire, que ce soit avec les autres élèves, les enseignants et les autres adultes de l’école. 95,8 % des écoliers considèrent « bien » ou « tout à fait bien » apprendre dans leur classe. Les filles et les garçons ont une opinion assez semblable sur le climat scolaire, mais les filles se sentent moins en sécurité dans le cadre scolaire que les garçons. Quatre élèves sur dix indiquent avoir été au moins une fois, victimes de violences verbales, d’ostracisme ou de vol au cours de l’année scolaire. Les filles disent moins souvent avoir été victimes de violences physiques au cours de l’année, mais davantage mise à l’écart. 24,7 % des élèves déclarent avoir été victimes d’au moins une violence de façon répétée. Et 2,6 % des élèves signalent plus de cinq atteintes répétées. Cette situation de forte multivictimation concerne autant les filles que les garçons et davantage les élèves en REP+ (4,2 %). Si huit élèves sur dix dans cette situation disent se défendre eux-mêmes face à une violence, un élève sur trois n’en parle à personne. Dans un cas sur cinq, les parents se sont rendus au commissariat ou à la gendarmerie suite aux violences subies.
En savoir plus (Ministère de l'Éducation nationale)


À l’heure où la lecture a été déclarée « grande cause nationale », et après deux études consacrées aux jeunes en 2016 et 2018, le Centre national du livre (CNL) souhaite à nouveau contribuer à une meilleure connaissance d’un public essentiel pour le secteur du livre, en interrogeant les jeunes âgés de 7 à 25 ans. Les objectifs de cette étude, réalisée par Ipsos pour le CNL : mesurer, comprendre et identifier les pratiques ainsi que les leviers et freins à la lecture chez les jeunes de 7 à 25 ans.
En savoir plus (CNL)


L’Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (Injep) via le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ) lance un nouvel appel à projets auprès des acteurs de terrain « Prévenir et lutter contre le décrochage scolaire et favoriser l’insertion par la lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme des jeunes ultramarins ».
Les dossiers de candidatures des porteurs de projet sont à adresser avant le 30 juin 2022 à midi.
En savoir plus (Injep)


Mooc réouvert du 28 mars au 21 mai 2022
Réalisé à l'initiative du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. Ce mooc est le fruit d'une collaboration entre l'Université Paris Descartes/Université de Paris, l'Université de Bordeaux et l'association « Carry-on ».
Alors que près de 20 % de la population française est suivie pour une maladie chronique, plusieurs millions de jeunes, de la maternelle à l’université, élèves ou étudiants, tentent au quotidien de poursuivre leur scolarité scolaire ou universitaire. Ces publics, potentiellement empêchés du fait d’une situation de handicap temporaire ou de longue durée en lien avec une maladie, nécessitent dans un grand nombre de cas un accompagnement adapté pour lequel les personnels enseignants et encadrants doivent être formés. Ce mooc souhaite dans ce contexte apporter des connaissances de base et/ou avancées sur l’accompagnement éducatif des apprentissages des élèves et des étudiants suivis pour des situations de handicap liées à des maladies graves chronicisées (incluant cancers et/ou maladies rares).
Inscription au plus tard le 10 mai 2022.
En savoir plus (Fun mooc)


Bibliographie « Enseignement et aide pédagogique aux élèves aveugles et malvoyants »

La bibliographie « Enseignement et aide pédagogique aux élèves aveugles et malvoyants » a été mise à jour. Elle recense de nombreuses références utiles pour l’enseignement et l’aide pédagogique aux élèves aveugles et malvoyants. 

Télécharger la bibliographie au format PDF [nouvelle fenêtre] (.pdf, 648 ko)
Télécharger la bibliographie au format Word [nouvelle fenêtre] (.docx, 427 ko)

Bibliographie synthétique « Enseignement aux élèves aveugles et malvoyants : des ressources pour débuter »

Une bibliographie synthétique « Enseignement aux élèves aveugles et malvoyants : des ressources pour débuter » est également disponible pour débuter.

Télécharger la bibliographie synthétique au format PDF [nouvelle fenêtre] (.pdf, 302 ko)
Télécharger la bibliographie synthétique au format Word [nouvelle fenêtre] (.docx, 223 ko)

En cas d'oubli ou d'erreur dans les documents, contactez le Centre de ressources documentaires documentation@inshea.fr ou au 01 41 44 31 30.


Seconde du cycle des trois conférences organisées par l'académie de Besançon et l'Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté afin de penser l'évolution du système et des pratiques pour une école pleinement inclusive, cette conférence s'inscrit dans le prolongement de celle proposée le 29 septembre 2021 par Hervé Benoît, maître de conférence en sciences de l’éducation à l’INSHEA, rédacteur en chef de La nouvelle revue. Éducation et société inclusives.
Intitulée « Construire ensemble une école plus inclusive : des principes à la mise en œuvre », elle a pour intervenant Serge Thomazet, chercheur associé au laboratoire ACTé (Université Clermont Auvergne) et membre de l’Astei (Association scientifique et technique pour la promotion d’une école inclusive).
Accéder au replay (Académie de Besançon)

Pages