Autisme et troubles du neuro-développement : 1er bilan du gouvernement

Vous êtes ici


Le gouvernement vient de communiquer un premier bilan sur sa stratégie pour améliorer la qualité de vie des personnes avec autisme et troubles du neuro-développement. Cette stratégie porte sur l’ensemble du parcours de vie des personnes, de la toute petite enfance à l’âge adulte.

Elle peut être résumée par cinq engagements :
1. Remettre la science et la recherche au cœur de notre politique publique ;
2. Permettre une intervention précoce auprès des enfants ;
3. Rattraper notre retard en matière de scolarisation des enfants autistes ;
4. Apporter un réel soutien aux adultes ;
5. Répondre aux besoins de soutien des familles et reconnaître leur expertise.
Ce bilan fait apparaitre les avancées pour chaque engagement. Ainsi, pour le troisième, consacré à la scolarisation, il note que six « unités élémentaires sont désormais ouvertes depuis plusieurs mois à Albi, Amiens, Dieppe, Sainte-Geneviève-des-Bois, Toulouse et Vaulx-en-Velin. Dix autres unités ouvriront à la rentrée 2019 ». Il ajoute d'autre part que « cinquante professeurs ressources, spécifiquement formés aux besoins éducatifs particuliers des élèves autistes, sont en cours de recrutement et prendront leurs fonctions à la rentrée 2019 dans les départements où les besoins sont les plus élevés. »
Lire le communiqué de presse  (Secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées)
Consulter le dossier de presse (.pdf, 2,6 Mo)