A l’école de la dyslexie : naturaliser ou combattre l’échec scolaire ?

Vous êtes ici

image A l’école de la dyslexie : naturaliser ou combattre l’échec scolaire ?

A l’école de la dyslexie : naturaliser ou combattre l’échec scolaire ?

Résumé : 

S. Gracia, 2013

Et si la dyslexie était un bon moyen pour exonérer l’école de l’apprentissage de la lecture à tous les enfants qu’on lui confie. S. Garcia analyse la « naissance de la dyslexie » à travers le prisme de la sociologie. Le débat ne se situe pas sur l’existence ou non de la dyslexie (la ligne de démarcation entre grande difficulté de lecture et dyslexie étant floue) mais sur la capacité de l’école à apprendre à lire à tous les élèves. Les inégalités sociales face à l’école ont été démontrées depuis longtemps, ici elle s’intéresse à « la construction de l’échec précoce », et à « l’indifférence aux résultats que peuvent produire différentes démarches pédagogiques ». Un ouvrage qui permet aux enseignants de prendre du recul par rapport aux « idées préconçues ».

Edité par : La découverte