Archives des projets de recherches

Vous êtes ici

Ecouter

MIGRITI Subjectivités et rapports aux institutions de socialisation dans l’immigration et l’itinérance : la participation socio-scolaire des enfants.

La recherche vise une analyse du rapport social qui se joue entre les enfants et les adolescent.e.s (de 6 à 16 ans) en situation de migration et les institutions participant à leur éducation et à leur socialisation : l’école, la famille, les espaces d’intervention sociale, culturels et religieux. Mise en œuvre par une équipe maîtrisant la pluridisciplinarité (sociologie, anthropologie, science politique, sciences de l’information et de la communication), la recherche veut comprendre les différentes formes de participation sociale et les différentes expériences institutionnelles en privilégiant une lecture des rapports sociaux émancipée de l’adultocentrisme. Il s’agit donc de placer les pratiques et points de vue enfantins au cœur de la démarche de recherche afin de saisir les subjectivités et les réflexivités qui se construisent dans des contextes de domination et d’altérisation multiples dans lesquels la question des justices spatiale et sociale se pose sans cesse. La recherche sera menée sur des terrains parisiens (trois académies) et provinciaux (quatre académies) dans lesquels l’équipe dispose de solides réseaux de personnes ressources. Elle reposera sur un protocole qualitatif d’enquête permettant de répondre aux enjeux compréhensifs du sujet et aux préoccupations éthiques conditionnant la recherche liée à ce type d’objet. Dans ce cadre, l’utilisation de la sociologie visuelle répond à ces enjeux éthiques et méthodologiques, en plaçant les personnes rencontrées au cœur de la production de connaissance.
Ecouter

Vie sociale et handicap rare : entre restrictions et environnements capacitants - Etude comparative auprès de personnes en situation de handicap rare vs non rare et de leurs familles

Cette recherche a pour objectif général d’analyser les spécificités de participation à la vie sociale d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes en situation de handicap rare. Plus précisément, il s’agit d’identifier les restrictions perçues de leur participation mais aussi les différents leviers favorisant le développement de conditions de vie les plus favorables à ces personnes et à leurs proches, dans différents espaces de vie.
Ecouter

EyeSchool

L’entreprise THALES a développé un prototype déposé de solution matérielle et logicielle d’aide aux personnes déficientes visuelles. « EyeSchool » qui permet d’accéder aux informations écrites au tableau et facilite la prise de notes des élèves déficients sensoriels, et/ou présentant des troubles spécifiques du langage et d’apprentissage. C’est une solution nomade, non intrusive, facile à installer et à ranger dans le cartable, pour que l’élève puisse la transporter d’une salle de classe à l’autre. Cette solution comprend un ordinateur portable, avec un scanner de très petite taille, une caméra et une barre de capture « Mimio » fixée au tableau. La barre capte les mouvements de la main qui écrit et les retranscrit sur l’écran de l’ordinateur portable de l’élève. La solution est utilisée avec l’interface « Portanum » qui est un logiciel d'aide à la vision spécialement conçu par THALES mission insertion, en partenariat avec le CDRV, l’APEDV, l’institut Montéclair et la mission insertion d’IBM, pour aider à la lecture de documents éloignés (tableau, écran de vidéo-projection...). L’ordinateur est relié à une caméra de bonne qualité, une webcam haute résolution, ou un caméscope qui filme ce que les élèves n’arrivent pas à lire, et le logiciel le zoome et lui applique des traitements d'image pour l'adapter à leur vision (inversion, fausses couleurs, amélioration du contraste, de la luminosité, de la netteté...). L’autre fonctionnalité permise par « EyeSchool » est d’avoir un menu vocalisé, utilisable par un non-voyant, pour naviguer entre les diverses applications et permettre de scanner un document. Après quelques secondes de scan, le texte reconnu par un OCR est lu par la synthèse vocale et enregistré sur le poste de travail de l’élève. Le projet EyeSchool, implique la PME SYNERLOG qui souhaite investir le champ des technologies pour l’éducation. Il vise la mise en place du démonstrateur portant sur l’utilisation de la solution nomade, la validation du modèle économique et l’organisation de sa dissémination dans les établissements du primaire à l’enseignement supérieur.
Ecouter

Le GEVA Sco : Conditions de mise en œuvre et modalités de scolarisation

Ayant pour vocation de préciser et d’homogénéiser les pratiques professionnelles d’évaluation au sein des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), le guide d’évaluation multidimensionnelle (Geva) entend également contribuer aux changements de regard sur le handicap et les personnes présentant une déficience et permettre les changements de pratiques ambitionnés par la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. A l’image du GEVA, le GEVA Sco est un support règlementaire à la mise en place du droit à compensation des conséquences du handicap qui ne se substitue ni au droit à réparation, ni au droit à l’accessibilité, mais participe du plan personnalisé de compensation ouvrant droit à une prestation de compensation. Il comble l’absence de support d’évaluation nécessaire à la mise en œuvre de réponses appropriées aux demandes d’aide (notamment d’auxiliaires de vie scolaires) liées à la scolarisation et à la coopération entre les acteurs des MDPH, de l’éducation nationale et du secteur médico-social, soulignée par plusieurs groupes de travail. Le projet entend cerner les modalités d’appropriation du GEVA Sco par les acteurs impliqués dans la scolarisation d’élèves à besoins éducatifs particuliers, ainsi que ses atouts et ses faiblesses. Il s’intéressera notamment à ce titre aux apports de l’outil en termes d’évaluation des besoins et de préconisations, ainsi qu’en termes d’appréhension de l’effet capacitant des aides humaines, pédagogiques et techniques. Il se concentrera également sur la question de la coopération entre les acteurs impliqués dans le processus ainsi que sur la question de la mobilisation de l’élève et, le cas échéant, de sa famille.

Pages