Épisode 2 - Nathalie Lewi-Dumont parle de sa méthode d’apprentissage du braille

Vous êtes ici

Couverture de la série de podcasts INSHEA : Paroles d'inclusion
Ecouter
 

Épisode 2 - Nathalie Lewi-Dumont parle de sa méthode d’apprentissage du braille

Paroles d'inclusion

Résumé de l'épisode

Maîtresse de conférences en sciences du langage à l'INSHEA où elle coordonne les formations liées à la déficience visuelle, Nathalie Lewi-Dumont nous parle de sa méthode d'apprentissage du braille. En réponse aux questions de Dimitri Afgoustidis, directeur des publications de l'institut, elle évoque les raisons qui ont mené à la rédaction de son livret, donne son avis sur les modalités de l’apprentissage et ses contraintes et décrit le fonctionnement du livret.

Temps d'écoute : 11 minutes 

Lien vers la  transcription du podcast  (32,74 Ko, docx)

 

Ouvrage de référence

Lewi-Dumont, N. (2017). Exercices et jeux de lecture en braille cycle 2 (cédérom, fac-simile des fiches et livret pédagogique). INSHEA.

 

Résumé : 

Ce livret explique les fondements théoriques de l'acquisition de la lecture en général et des spécificités de la lecture en braille. Il relie ainsi l'apprentissage de la lecture en braille à celui de la lecture « en noir », notamment en contexte inclusif. Les fiches qui l’accompagne permettent différentes utilisations selon les conditions de scolarisation (scolarisation inclusive, Ulis, Unité d'enseignement, SEHA) et l’âge des élèves.

 

Qui est Nathalie Lewi-Dumont notre invitée ?

Maîtresse de conférences en sciences du langage, Nathalie Lewi-Dumont exerce à l'INSHEA, au sein duquel elle coordonne les formations liées à la déficience visuelle. Elle est membre du bureau de l'International Council for Education of People with Visual Impairment (ICEVI-Europe). Autrice d'une thèse sur l'apprentissage de la lecture chez les enfants aveugles, ses travaux de recherche au sein du Groupe de recherche sur le handicap, l'accessibilité et les pratiques éducatives et scolaires (Grhapes) portent sur les apprentissages langagiers et linguistiques des jeunes aveugles et malvoyants, leur scolarisation et leur accès à l'emploi et aux études supérieures.

Plus d'informations 
 

Glossaire et références de l'épisode

Braille : Le code braille, le braille, est l'écriture utilisée par les personnes aveugles et malvoyantes. Elle a été développée par le français Louis Braille en 1825. Elle est basée sur un système de points en relief qui permettent de lire avec les doigts par le toucher. Six points (trois verticaux et deux horizontaux) forment la grille à l'aide de laquelle les lettres, la ponctuation et les chiffres et autres signes sont composés.

CP : Abréviation de « cours préparatoire » qui est la première classe de l'école élémentaire du système éducatif français.

Correspondance grapho-phonémique : correspondance du graphème (lettre ou groupe de lettres qui transcrivent un phonème) et de son phonème (élément sonore du langage parlé).

Noir (écriture noire) : Écriture normale des voyants.

Fac-similé : Reproduction exacte d’un document.

Grhapes : Groupe de recherche sur le handicap, l'accessibilité et les pratiques éducatives et scolaires.

ICEVI-Europe : International Council for Education of People with Visual Impairment.

Machine à écrire Perkins : La machine Perkins est une machine permettant d'embosser (écrire) du braille sur une feuille de papier épais. Elle est munie de six touches correspondant à chacun des six points de la cellule braille, d'une touche d'espacement, de deux commandes annexes permettant le retour arrière et le retour chariot et d'un mécanisme pour faire avancer le papier comme sur une machine à écrire classique. La machine fut créée en 1939 par D. Abraham (professeur d'ébénisterie) aidé par E. Waterhouse (professeur de mathématiques) à la Perkins School for the Blind aux Etats-Unis et commercialisée en 1951.

Plage braille : Une plage braille est un dispositif qui se connecte à des ordinateurs, des tablettes tactiles ou encore des smartphones en Bluetooth ou par port USB. Elle permet d’afficher en braille éphémère (qui apparait et disparait) le texte noir présent sur l’écran. Le nombre de cellules affiché varie d’une plage à une autre. Elle est aussi souvent munie d’un clavier permettant la saisie de texte. Elle dispose aussi de touches, très souvent disposées sur la façade avant, pour naviguer dans l’écran. Certaines plages ont des fonctions annexes, mini-bloc-notes, calculatrice…

Remédiation : Dans le cadre de l'école, soutien apporté aux élèves qui ont du mal à acquérir les fondamentaux (lecture, écriture, calcul).

SEHA : Section d’éducation pour enfants avec handicaps associés

Signes diacritiques : Signe qui est ajouté à une lettre de l'alphabet pour en modifier la prononciation (exemple : un accent)

Ulis : Unité localisée pour l’inclusion scolaire (remplace les sigles Upi et Clis). Il existe des Ulis école, des Ulis collège et des Ulis lycée d’enseignement général et technologique. 
 

Bibliographie de Nathalie Lewi-Dumont

Lewi-Dumont, N. Ed. (2016). Enseigner à des élèves aveugles ou malvoyants. Réseau Canopé et INSHEA.

Lewi-Dumont, N. (2017). Exercices et jeux de lecture en braille cycle 2 (cédérom, fac-simile des fiches et livret pédagogique). INSHEA. 
 


 

Fichier podcast: 
Fichier transcription: