• English langage
  • Navigation en langue français

Facebook Linkedin Twitter


Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


Pour mieux faire connaître les possibilités d’aménagements et comment ils peuvent être mis en place, les partenaires de la Convention Atouts pour Tous ont donc élaboré cette fiche d’information, à destination des apprentis en situation de handicap ou des personnes en recherche de contrat. En effet, en apprentissage, des aménagements sont possibles pour adapter la formation aux besoins spécifiques liés à une situation de handicap. Il s’agit souvent d’un levier important de la réussite du parcours.
En savoir plus (www.prithidf.org)


« Les femmes âgées et les femmes en situation de handicap sont sous-représentées dans nombre des recherches dont on dispose sur la violence à l’égard des femmes, ce qui compromet la capacité des programmes à répondre à leurs besoins particuliers », a déclaré la Dre Lynnmarie Sardinha, autrice des notes d’information et administratrice technique chargée des données et des mesures relatives à la violence à l’égard des femmes à l’OMS et au Programme spécial de recherche, de développement et de formation à la recherche en reproduction humaine (HRP) des Nations Unies. « Pour mettre fin à la violence sous toutes ses formes, il est essentiel de comprendre ce qui caractérise la violence à l’égard des femmes et des filles, ainsi que de savoir si ces dernières ont accès aux services et de quelle façon. » Ces notes d’information sont destinées aux chercheurs, aux instituts nationaux de statistique, aux services de protection sociale et à d’autres acteurs impliqués dans la collecte de données sur la violence à l’égard des femmes. Parallèlement aux notes d’information, l’OMS a mis au point un module d’enquête pour appuyer la collecte de données sur la violence à l’égard des femmes âgées, qui sera utilisé parallèlement aux enquêtes existantes. Des ressources à l’appui de l’inclusion dans ces enquêtes de mesures relatives au handicap seront publiées plus tard dans l’année.
En savoir plus (www.who.int)


417 774 lieux référencés, 5 631contributeurs, 12 millions de personnes concernées...Ce site lancé en 2021, permet aux visiteurs, tous handicaps confondus, de connaître, de façon rapide, les détails en matière d'accessibilité : l'entrée est de plain-pied, l'accueil est visible depuis la porte d'entrée...Le concept d'Acceslibre, c'est de faire appel à collectivité. C'est gratuit et chacun peut participer, en cliquant sur l'onglet « Contribuer » sur la page d'accueil : les entreprises en renseignant l'accessibilité de leurs établissements et les particuliers en situation de handicap ou non, les aidants. Différentes cases sont alors à cocher (oui, non, inconnu) sur une évaluation en sept pages : proximité d'un arrêt de transport en commun, stationnement, cheminement extérieur, manœuvre de la porte, aide humaine, entrée PMR, sanitaires…Attention, contrairement à d'autres labels qui sont soumis à une évaluation stricte, Acceslibre reste un outil déclaratif avec, parfois, ses approximations. A ce titre, il est proposé aux usagers de valider si les informations sont fiables ou de compléter et d'améliorer chaque description.
En savoir plus (acceslibre.beta.gouv.fr)


18 - 24 novembre 2024, Pantin (93)
LADAPT, l’Agefiph et le FIPHFP proposent de s’engager, de débattre et mettre en valeur des actions dans toute la France autour de la thématique : « Handicap et parcours professionnel : comment assurer une vraie égalité des chances? » C’est l’occasion de donner la parole aux différents acteurs publics et privés, aux entreprises, administrations, associations, aux collaborateurs et tout particulièrement aux personnes en situation de handicap elles-mêmes.
Le parcours vers et dans l'emploi des personnes en situation de handicap n'atteint toujours pas ses objectifs. En 4 ans, le taux de chômage des personnes en situation de handicap est passé de 18% à 12%, son plus bas niveau depuis près de 10 ans. Toutefois il demeure toujours beaucoup plus élevé que celui de l’ensemble de la population (7,5% au 4ème trimestre 2023). Même si les chiffres des embauches évoluent dans le bon sens, améliorer les carrières professionnelles des personnes en situation de handicap reste encore un enjeu fort.
En savoir plus (semaine-emploi-handicap.com)


Le CRISPESH propose un outil d’auto-formation en ligne ciblant la compréhension des concepts fondamentaux et enjeux contemporains liés à l’éducation inclusive en enseignement supérieur. Ce projet de recherche-développement à portée principalement réflexive et critique est le résultat de nombreuses collaborations et contributions. Il prend la forme d’un cours d’autoformation se voulant facile d’accès pour le corps professoral en enseignement supérieur par sa flexibilité d’utilisation et son mode asynchrone qui permettent à chacun et chacune d’avancer à travers les modules à son propre rythme.
En savoir plus (crispesh.ca)


25 avril de 14h à 18h – Saint-Denis (93), Salle de la Légion d’honneur
La Ville de Saint-Denis en partenariat avec la société Handilab, organise une journée dédiée à la technologie et au handicap. Vous pourrez y rencontrer des startups, des laboratoires de recherche et des étudiantes et étudiants qui consacrent leurs projets aux questions d'accessibilité à la technologie pour les personnes en situation de handicap. L'ensemble des acteurs présent sont investis à l'échelle des territoires de Saint-Denis et de la Seine-Saint-Denis afin de porter des évolutions à l'échelle locale. Entrée libre.
En savoir plus (ville-saint-denis.fr)


Après une première phase de renouvellement du Conseil national consultatif des personnes handicapées, Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées, et Jérémie Boroy, président du CNCPH, lancent un nouvel appel à candidatures pour compléter la composition d’un des trois collèges de l’instance, celui des associations représentant les personnes handicapées. Les associations oeuvrant pour les droits des femmes, des enfants, en milieu rural, dans les quartiers prioritaires de politique de la ville sont particulièrement sollicitées. Le mandat de ces nouveaux membres courra jusqu’en 2026. 39 sièges restent à pourvoir. Les candidatures en ligne sont à déposer avant le 15 mai 2024.
En savoir plus (handicap.gouv.fr)


5 - 6 juin 2025, Paris (75), Ministère du travail, de la santé et des solidarités
Le 30 juin 1975, la France adopte deux lois le même jour, l’une dite « d’orientation en faveur des personnes handicapées », l’autre « relative aux institutions sociales et médico-sociales ». Au début des années 2000, le cadre juridique est modifié en deux étapes.
En 2002, la France révise la loi sur les institutions et, le 11 février 2005, elle adopte la loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».
En 2025, l’anniversaire de ces trois lois (50 ans pour les deux premières, 20 ans pour la troisième) sera l’occasion de comprendre l’évolution des politiques du handicap en France et de faire un état des lieux sur les conséquences concrètes de l'application de ces lois.
Un appel à contribution est lancé auprès de chercheurs académiques pour proposer un ensemble d’axes de travail non exhaustifs. Les travaux doivent être envoyés au plus tard le 1er septembre 2024 à l’adresse :
CS-COLLOQUE-HANDICAP-2025@social.gouv.fr.
En savoir plus (handicap.gouv.fr)


4-5 juillet 2024 - Leuven (Belgique)
L'édition 2024 de la conférence ALTER met l’accent sur les défis et les opportunités des mondes contemporains en Europe et dans le monde. Elle invite à faire du trouble et des incertitudes que génèrent les catastrophes environnementales et sanitaires, les violences et les migrations, d’une part, les crises des sociétés et de la science, d’autre part, une source d’inspiration en faveur d’une recherche sur le handicap plus en phase avec les défis économiques et écologiques auxquels nous faisons face. Elle invite également à une réflexivité collective qui, partant des connaissances et savoir-faire acquis dans le domaine, les confronte au présent pour construire des futurs durables. Dès lors, il ne s’agit pas tant de produire de nouvelles recherches que de porter un nouveau regard sur les travaux en cours.
En savoir plus (alterconf2024.sciencesconf.org)

 


A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, découvrez la campagne de sensibilisation composée de plusieurs spots visant à donner des clefs de compréhension aux Français sur ce qu’est l’autisme : un premier spot sur l’hypersensorialité, un second sur le décryptage des émotions et des codes sociaux et un troisième réaffirmant que l’autisme est un trouble du neurodéveloppement sans aucune cause éducative ou affective. De nombreuses personnalités se sont mobilisées pour ce projet qui s’articule autour d’une ambition collective : « Mieux connaitre l’autisme, c’est mieux vivre ensemble ».
En savoir plus (youtube.com)

Pages