Archive des actualités éducation inclusive

Vous êtes ici


Le jeu vidéo peut sembler très difficilement accessible aux personnes atteint d'un handicap. Des passionnés, des industriels et des chercheurs n'ont eu de cesse de réfléchir et de travailler à des moyens destinés à ouvrir la pratique vidéoludique à tous, sans exception. Même pour ceux pour qui cela peut sembler le moins évident (#tousgamers). La conférence a été enregistrée le 28 septembre 2019 à la Cité des sciences et de l'industrie.


Dans le cadre de sa convention de partenariat avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) et l’OETH (Obligation d'emploi des travailleurs handicapés), le Collectif France emploi accompagné publie un annuaire répertoriant par territoire et par ordre alphabétique les dispositifs d’emploi accompagné conventionnés au 30 juin 2019.


Le Groupement national des centres de ressources autisme (GNCRA), basé à Paris, recherche son futur directeur ou sa future directrice. Le poste est à pourvoir immédiatement.
Consulter l'annonce (GNCRA)


Le Club des partenaires H+ Sport, créé à l'initiative et en collaboration avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Comité régional olympique et sportif (CROS) et les deux ligues régionales Sport adapté et Handisport, a pour objectif de soutenir la pratique sportive pour les personnes en situation de handicap sur tout le territoire régional.
En savoir plus (Handirect)


Fiat, C., Wonner, M. (2019). N° 2249 - Rapport d'information de Mmes Caroline Fiat et Martine Wonner déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission des affaires sociales, en conclusion des travaux d'une mission d'information relative à l'organisation de la santé mentale. Paris : Assemblée nationale.
Ce rapport se présente en trois chapitres : l’organisation quasi-intangible de la santé mentale depuis 1960 ; une réalité alarmante, bien loin de l’ambition affirmée ; pour une nouvelle organisation de la santé mentale. Il se conclut par un ensemble de neuf propositions dont les premières sont : réaffirmer le libre choix et les droits du patient ; définir une politique nationale de santé mentale ; déstigmatiser la psychiatrie et intégrer la santé mentale dans « Ma Santé 2022 ».
Consulter le rapport (Assemblée nationale)


9 novembre 2019 - Salle Le Triolet, Chomerac (07)
Conférence organisée par l'association TED Ardèche. Avec la participation de Josef Schovanec, docteur en philosophie, écrivain et autiste, de Christine Philip, maître de conférences honoraire en sciences de l'éducation et membre du Grhapes de l'INSHEA et de plusieurs autres intervenants.
Consulter le programme (.pdf, 285 Ko)
Consulter le site de l'association TED Ardèche


Le colloque propose d’étudier les représentations du handicap dans les productions littéraires et artistiques destinées à la jeunesse. Il s'agit de s’intéresser aux œuvres qui abordent le rapport à la norme en manifestant une appréhension du handicap pour en faire une analyse structurelle, mettant en exergue les traits saillants de ces écritures qui procèdent à une médiation entre l’enfant et le handicap. Comment évaluer l'évolution, d'un point de vue historique, la représentation du handicap dans l’histoire de la littérature et dans la relation à l’enfant ? Comment les auteurs prennent-ils en charge la représentation du handicap des points de vue éthique et esthétique ? De quelle manière la littérature de jeunesse rend-elle sensible à la question du handicap ? Si le handicap se caractérise par une forme d’empêchement, comment bouscule-t-il la forme artistique elle-même ? Comment ces créations participent-elles de la redéfinition de la supposée « norme » à partir de laquelle le lecteur/spectateur se positionne pour définir le handicap ? Une exploration de ces questions est proposée à travers l’observation des textes littéraires et des scènes contemporaines, la confrontation des regards et des expériences de chercheurs, d’enseignants et d’artistes.
Les propositions de communication d’environ 1500 caractères (titre, résumé, mots-clés), accompagnées d’une brève biobibliographie, sont à envoyer avant le 2 décembre 2019.
En savoir plus (Calenda)
Télécharger l’appel à contributions (.pdf, 297 Ko)


TouPI, Autisme France et Info droit handicap ont réalisé une étude sur la présence des AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) auprès des enfants handicapés qui en ont besoin, lors de cette rentrée scolaire 2019. 1.722 personnes ont répondu, couvrant une grande partie du territoire français. Elles ont signalé : 527 élèves sans AESH (malgré une notification de la MDPH) dont 89 qui ont été entièrement privés de scolarisation du fait de cette absence ; 99 élèves ayant leur AESH individuelle sur un temps inférieur au temps notifié par la MDPH ; 226 élèves encore en attente de la notification d’AESH, malgré des dossiers déposés bien souvent plus de 4 mois auparavant. Les trois associations estiment qu’à l’échelle nationale, 11.000 à 13.000 élèves n’ont pas leur AVS et que 1.900 à 2.200 sont privés de scolarisation en raison de l’absence de leur AVS.


Le 24 septembre 2019, Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, ont signé une convention cadre pour favoriser l’emploi des personnes handicapées dans le secteur du travail temporaire. Les différents signataires étaient les représentants de Pôle emploi, Cheops (Conseil national handicap & emploi des organismes de placement spécialisés), l’UNML (Union nationale des missions locales), l’Apec (Association pour l'emploi des cadres), l’Agefiph (Association de gestion des fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées), l’Unea (Union nationale des entreprises adaptées), Prism’emploi, le FAF.TT (Fonds d'assurance formation du travail temporaire), le Fastt (Fonds d'action sociale du travail temporaire) et l’OIR (Observatoire de l'intérim et du recrutement). 
En savoir plus (Secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées)


16 octobre 2019 - Paris (1er)
Pour présenter ce nouveau dispositif et en débattre, l’Observatoire des zones prioritaires (OZP) a invité Vincent Léna, coordonnateur national du programme interministériel des Cités éducatives.
En savoir plus (OZP)

Pages